Search
LOGO

Les moisissures : comment limiter les dégâts ?

Sommaire

 

Les moisissures sont des sources d’allergènes atmosphériques ; des champignons microscopiques et invisibles à l’œil nu, sauf lorsqu’elles sont nombreuses et qu’elles s’amassent. On les reconnaît par le moisi verdâtre qui envahit les salles de bains ou encore les joints sanitaires.

 

Le problème avec les moisissures, c’est qu’elles se propagent tout en relâchant des spores allergisantes dans l’atmosphère. Chez les personnes qui en sont allergiques, l’inhalation de ces spores entraîne des problèmes respiratoires ainsi que de l’asthme.

 

Où trouve-t-on les moisissures ?

 

On en trouve partout : dans la maison et hors de la maison. Tout comme les acariens, la chaleur et l’humidité sont des éléments qui favorisent leur prolifération. Les moisissures se multiplient dans des endroits comme les conduits d’aération et de climatisation, mais aussi autour des conduites d’eau.

 

La salle de bains, les douches et la cuisine sont les pièces les plus à risque. On en trouve aussi dans les maisons, surtout dans des endroits où le climat est très humide été comme hiver.

 

Comment limiter les moisissures ?

 

Les allergènes aériens, dont les moisissures, ne peuvent être éliminés complètement. En revanche, il est possible de limiter les dégâts. Cela passe par la réduction au maximum des contacts. Pour limiter au maximum la prolifération des moisissures dans un logement, une ventilation optimale est nécessaire ainsi qu’un contrôle de l’humidité, qui ne doit pas être supérieur à 50 %.

 

Quelques conseils pour limiter les moisissures

 

Aérer quotidiennement, un quart d’heure, même en hiver

 

Éviter les plantes d’appartement, surtout dans les chambres à coucher

 

Faire une croix sur les bacs à réserve d’eau pour les plantes

 

Réduire la quantité de déchets organiques

 

Nettoyer les surfaces de cuisine et de salle de bains en utilisant des produits contre les moisissures comme l’eau de Javel.

Partager sur
Les articles à la une
Obtenez les dernières mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire